Noël 2017 : La Fête des Lumières, Lyon

Hey la compagnie !

J’ai fait un petit sondage sur Instagram (d’ailleurs, si vous ne me suivez toujours pas, c’est par ici ) et je vais tenter de vous poster un article par jour jusqu’au 25 décembre ! J’espère que ces DailyPost vous plairont !

C’est donc avec quelques jours de retard (faute aux partiels…) que je viens vous parler de la Fête des Lumières.

Cette année, comme toutes les années d’ailleurs, le 8 décembre, la ville de Lyon accueille durant un long weekend la Fête des Lumières.

Comme je l’avais expliqué dans l’article sur le sujet l’année précédente (Juste ici), la Fête des Lumières est d’abord religieuse avant d’être touristique. Cette fête incarne la reconnaissance des lyonnais envers la Vierge Marie pour avoir sauvé Lyon de la peste. C’est de là qu’est venue cette fameuse tradition des lumignons au bord des fenêtres chaque 8 décembre.

Contrairement à l’année dernière, j’y suis allée deux fois : le vendredi soir et le dimanche soir. Un conseil pour ceux qui n’aiment pas la foule et qui veulent pouvoir profiter des installations sans se faire bousculer : allez-y le dernier jour. Je peux vous assurer qu’il n’y a personne (enfin presque) !

J’ai donc décidé de couper la visite en deux.

La première visite a commencé Place de la République avec des sortes d’oiseaux géants puis j’ai continué Place des Jacobins avec cette grande cloche qui recouvrait la fontaine. Un rapide passage par la place des Célestins où le théâtre avait revêtu de belles couleurs pour arriver devant le magnifique spectacle de la Cathédrale Saint-Jean. Cette animation d’assemblage/destruction de la façade était vraiment impressionnante. La fin de cette visite s’est faite au théâtre Gallo-romain avec deux animations : d’une part les lumignons du cœur contre la Leucémie avec le visage du Petit Prince et d’autre part le récit hindoue d’un célèbre cheval mélangeant réel avec de vrais chevaux et « virtuel » avec l’histoire projetée.

La visite du dimanche soir était plus courte : tout d’abord la Place des Terreaux avec l’histoire d’une petite fille, Enoha qui ne veut pas aller se coucher et commence à imaginer des aventures tirées de films très connus. Puis la gare Saint-Paul où les aventures d’Ulysse étaient racontées de manière contemporaine. Enfin la Place Bellecour avec cette « forêt » de lumières qui donnait un air d’imaginaire, de féérie à la place.

Voilà pour mon petit parcours, je n’ai malheureusement pas pu tout faire à cause du monde et de la merveilleuse météo (ironie…) qui ont rythmé cette fête !

Je vous laisse avec une petite série de photos !

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de la Fête des Lumières cette année ?

 

J’espère que cet article vous aura plu !

Retrouvez moi sur :

INSTAGRAMhttps://www.instagram.com/unendroitou/

FACEBOOK : https://www.facebook.com/unendroitou

MAIL ( pro uniquement) : unendroitou@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s